LMA - Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique

M. Thomas - Développement d’indicateurs de défauts de roulements : de la modélisation à l’expérimentation

Amphithéâtre, LMA

Le 10 novembre 2015 de 11h00 à 12h00

Marc Thomas, Professeur titulaire (Professeur invité au LMA jusqu’au 12 décembre 2015)

Ecole de Technologie Supérieure de Montréal

Dans un processus de maintenance prédictive et de surveillance des machines, les roulements sont parmi les composantes mécaniques les plus affectées. Dans le but de comprendre et prédire le comportement dynamique des roulements affectés par la dégradation, il s’avère nécessaire de développer des modèles de simulation. Trois modèles discrets de roulements à 3, 5 et 20 degrés de liberté ont été développés permettant de calculer la réponse vibratoire sous l’effet d’un ou plusieurs défauts localisés. Ces modèles considèrent la vitesse de rotation, la charge, la fonction de transfert entre le capteur et l’emplacement du défaut, l’élasticité des différentes composantes et le film élasto-hydrodynamique. Plusieurs techniques de traitement du signal vibratoire et de filtrage sont appliquées au réponses vibratoires, que ce soit dans le domaine temporel (Détecteurs de choc (MED), Peak Hold Down Sampling, Empirical Mode Decomposition (EEMD), Teager Kaiser Energy Operator, Envelope Derivative Operator, cyclostationnarité, complexités) ou dans le domaine fréquentiel (STFT, Paquets d’ondelettes, Empirical Wavelet Transform). L’efficacité de différents indicateurs de défauts découlant de ces méthodes est étudiée et validée expérimentalement sur bancs d’essais.

Voir en ligne : Page personnelle de Marc Thomas

Actualités