LMA - Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique

T. Bordonné - Contrôle intuitif de la synthèse sonore par le signal vocal

Lorsque l’on imite un son, certaines caractéristiques de ce sib sont mises en valeur. Le but de cette thèse est donc d’analyser et de se servir de ce que met en valeur l’imitation vocale, afin de l’appliquer à la synthèse sonore. On simplifiera ainsi le contrôle de la synthèse sonore pour des outils déjà existant, tout en développant de nouveaux outils.

Encadrement

Résumé

La synthèse numérique des sons a connu ces dernières années une évolution significative qui permet aujourd’hui de reproduire des percepts sonores complexes et réalistes. Les enjeux scientifiques générés par de telles avancées méthodologiques se situent désormais au niveau du contrôle intuitif (ou haut-­-niveau) de ces percepts et de la prise en compte du ressenti de l’utilisateur dans les processus de synthèse. En particulier, un des enjeux majeurs dans le domaine concerne la manipulation de la dynamique d’une texture sonore en fonction d’une gestuelle (« gestuelle » devant être pris ici au sens le plus large) ou bien la manipulation fine des caractéristiques timbrales d’un son.
Dans ce contexte, la vocalisation peut devenir un moyen puissant pour mettre en relief des caractéristiques sonores complexes, et en particulier les évolutions dynamiques de phénomènes multidimensionnels. Les vocalisations donnent accès en partie aux représentations perceptives et cognitives d’un auditeur cherchant à communiquer un son entendu ou imaginé, et ceci d’autant plus lorsqu’il est à court de vocabulaire pour décrire ce son. En outre, le processus même d’imitation vocale est un formidable moyen d’interroger la perception auditive et de comprendre quels aspects du signal sonore sont porteurs de sens.

Le projet de thèse a donc pour objectif d’exploiter la puissance et l’intuitivité de la vocalisation en tant que principe de communication (esquisse de l’évocation d’un percept ou d’une dynamique) ou bien en tant que moyen de contrôle de la synthèse sonore dans le cadre d’une interaction homme-­-système. Les principaux objectifs de la thèse sont donc :

  1. de comprendre comment l’imitation vocale opère naturellement une réduction d’informations et permet de révéler des « invariants morphologiques sonores » porteurs de sens ;
  2. de mettre au point des méthodes d’analyse adaptées au signal vocal afin de définir des descripteurs acoustiques relatifs à ces invariants ;
  3. de proposer un nouveau paradigme d’interface pour un contrôle intuitif de la synthèse (affinage des caractéristiques du timbre) par le signal vocal et pour une navigation continue dans un espace sonore défini par des balises sonores et des trajectoires interpolatrices issues d’imitations vocales ;
  4. de développer un environnement de création musicale utilisant les vocalisations.

La thèse impliquera différents champs de recherche scientifiques et technologiques tels que la perception et cognition des sons, l’analyse du signal audio (en particulier, vocal), le développement d’algorithmes pour la synthèse sonore et d’outils de production pour le design sonore interactif et musical.

Voir en ligne : Page personnelle de Thomas Bordonné

Articles similaires

Equipe

Thème