LMA - Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique

L. D’Hondt - Caractérisation acoustique d’un nuage de microbulles en sodium liquide

La présence de bulles de gaz dans un liquide – même en faible quantité – modifie profondément ses propriétés acoustiques (célérité et atténuation en particulier). Malgré les très nombreux travaux menés depuis un siècle, il reste aujourd’hui difficile de mesurer finement le taux de vide et l’histogramme des rayons d’un nuage de microbulles.

Encadrement

  • Directeur : Cédric PAYAN
  • Co-Directeur : Serge MENSAH

Résumé

A ce jour, le LIET travaille essentiellement sur des techniques acoustiques de célérimétrie basse fréquence permettant de caractériser le taux de vide d’un nuage de bulles.

Pour les mesures d’histogrammes, une technique d’acoustique non linéaire (dite de mixage de fréquences) a donné des premiers résultats encourageants. Le LMA (Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique du CNRS Marseille associé à la thèse) a par ailleurs obtenu récemment des avancées dans ce domaine.

L’objectif de la thèse serait de pousser plus loin ces études et d’explorer d’autres pistes (méthodes linéaires de mesures d’atténuation multi-fréquentielles, couplage de techniques…) afin d’être en mesure d’obtenir histogrammes de rayons et taux de vide sur des populations de bulles variées (populations mono- et multimodales, rayons compris entre quelques microns et quelques centaines de microns, taux de vide compris entre 10-7 et 10-4…).

Le travail de thèse consistera aussi à prendre part au développement en cours de procédés de générations de microbulles dans du sodium liquide et de mener en sodium engazé la qualification inédite des méthodes acoustiques développées en eau.

Voir en ligne : la page personnelle du doctorant

Articles similaires

Equipe