LMA - Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique

Mise au point et tenue mécanique de procédés de collage dans un contexte éolien offshore

Le développement de l’éolien flottant à l’échelle de fermes commerciales est d’ores et déjà programmé dans différents pays (Europe, Etats-Unis, Japon, etc.) dans la continuité des différents projets de démonstrateurs et de fermes pilotes en cours de réalisation. Les premiers appels d’offres devraient avoir lieu en France en 2018. Le déploiement de la technologie sur des projets commerciaux nécessite cependant des développements scientifiques et technologiques englobant en particulier des méthodes de construction innovantes et la qualification de nouveaux composants.

Encadrement

Contexte

Pour pouvoir ancrer des accessoires de coque (garde-corps, échelles, supports de tuyauterie, de câbles électriques, etc…) à des structures offshores, le génie civil utilise soit des platines, soit des ancrages percés (chevilles, etc…), soit des collages. Les chevilles et platines sont difficiles à mettre en place dans le cas de structures marines où le ferraillage est très dense et où l’étanchéité est critique. Les méthodes de collage utilisées à terre ne sont cependant pas qualifiées pour des applications marines sur des structures soumises à des chargements cycliques important en environnement salin. Cette étude a donc pour objet la caractérisation et la modélisation du collage avec des résines adaptées au milieu marin de structures secondaires dans le béton et la caractérisation des performances mécaniques et matériaux, incluant leur comportement à long terme (durabilité). Mise en place d’une solution technologique de type béton/acier en vue d’une industrialisation rapide. Etude de prospective sur des solutions de type « composites »/béton.

Contact : lebon@lma.cnrs-mrs.fr

Le sujet détaillé et les jalons du contrat se trouve en pièce-jointe ci-dessous

Word - 20.5 ko

Articles similaires

Equipe