LMA - Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique

Y. El Archi - Caractérisation et modélisation d’un élastomère pour amortir des structures composites

L’amortissement de structures composites, telles que par exemple les aubes d’entrée de turbine des nouvelles générations de moteur, représente un enjeu industriel important pour maîtriser des instabilités vibratoires. Ces instabilités peuvent induire des problématiques allant de l’augmentation significative des bruits ou des vibrations transmis à la structure, à des risques d’endommagement précoce dans les cas les plus extrêmes.

Encadrement

  • Directeur : N. Lahellec
  • Co-directeur : S. Bourgeois
  • Organisme rémunérant : Bourse CIFRE / Safran

Résumé

L’amortissement faible des composites (bien que significatif vis-à-vis des métaux) associé à leur raideur nécessite de mettre en place des solutions innovantes pour améliorer cet amortissement, notamment par l’ajout d’élastomères dissipatifs à la structure. L’objectif de cette étude consiste à mettre en place des outils numériques adaptés qui serviront :
- à décrire le comportement des élastomères dans le domaine d’intérêt (en température, fréquences)
- à étudier, voir proposer, des matériaux innovants associant trois phases : un tissage de fibres de carbone, une résine thermodurcissable et un élastomère chargé de nanoparticules
- à proposer un modèle phénoménologique macroscopique, construit à partir de calculs d’homogénéisation en champs complets de ces matériaux et qui permettra de traiter des problèmes de vibrations de structures.

Ces outils numériques nécessiteront en outre un travail préalable de caractérisation et modélisation du comportement dissipatif de l’élastomère.

Voir en ligne : page personnelle du doctorant