LMA - Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique

[Confinement / visioconf.] Vincent Roggerone - Part.1 : Influence de la forme d’une enceinte rigide sur son rayonnement acoustique via le phénomène de diffraction / Part.2 : Proposition d’un modèle de perception des trajectoires de sources sonores en mouvement basé sur le flou cinétique

visioconférence

Le 30 juin 2020 de 11h00 à 12h00

Vincent Roggerone post-doctorant LMA (équipe Sons)

Ce séminaire se composera de deux parties distinctes et non reliées, dans le but de présenter plus en détail mes précédents travaux qui pourraient intéresser l’auditoire

La première partie tient du domaine de la modélisation du rayonnement acoustique. On propose de caractériser l’influence de la forme d’une barre de son, et plus généralement d’une enceinte, sur son rayonnement, en vertu du phénomène de diffraction. Cette caractérisation intervient sous la forme de deux modèles analytiques, alternatifs aux méthodes classiques que sont la mesure et la méthode des éléments finis. Le premier modèle assimile l’enceinte à une forme sphéroïdale tandis que le second modèle calcule le champ diffracté par les arêtes de l’enceinte. On présentera aussi bien les résultats que l’on obtient via ces modèles, que les interprétations physiques qu’ils nous permettent de conclure sur le rayonnement des enceintes en général.

La seconde partie tient du domaine de la psycho-acoustique. Les humains s’appuient sur l’audition pour estimer la trajectoire de sources sonores en mouvement, mais l’existence de mécanismes perceptifs spécifiques au mouvement est toujours un débat ouvert. Les études en psycho-physique indiquent que la perception du mouvement provient de localisations statiques successives instantanées, mais ces modèles ne parviennent pas à prédire les résultats expérimentaux. Nous proposons ici un modèle équivalent mais en considérant ces localisations comme étant estimées via une intégration temporelle plutôt que de manière instantanée. Ce modèle est dérivé de l’étude de "l’upper limit (UL)" pour les mouvements circulaires, définie comme la vitesse angulaire au-delà de laquelle l’humain n’est plus capable d’identifier la direction d’un son tournant autour de lui (sens horaire ou anti-horaire). L’intégration temporelle induit un flou des indices de localisation statique. Celui-ci est d’autant plus important que la vitesse augmente, ce qui fait naturellement apparaître la notion d’UL. Ces résultats tendent à montrer l’absence de mécanismes spécifiques au mouvement.

Pendant cette période de retour progressif au travail en présentiel, le LMA organise une série de séminaires en visioconférence.

Les modalités de connexion :

Join the meeting :
https://meet.jit.si/SéminairevisioLMA
To join by phone instead, tap this : +1.512.647.1431,,1274960328#
Looking for a different dial-in number ? See meeting dial-in numbers : https://meet.jit.si/static/dialInIn...
If also dialing-in through a room phone, join without connecting to audio : https://meet.jit.si/Séminairevisio...

Similar Items

Team